Pamplemousse et médicaments: un cocktail qui peut être dangereux

4 contributions / 0 nouveau(x)
Dernière contribution
Philix
Portrait de Philix
Pamplemousse et médicaments: un cocktail qui peut être dangereux

Petit rappel à tous !
Le mélange du pamplemousse et de certains médicaments peut être dangereux. La combinaison des deux peut augmenter les effets de certains produits avec des risques pour la santé de certains patients. Un conseil: lisez bien la notice. (du médicament, pas du pamplemousse :smile:)
Le pamplemousse est souvent recommandé pour faire le plein de vitamine C mais il peut être déconseillé dans certains cas précis. D’après les pharmacologues, le pamplemousse peut perturber le cycle de plusieurs médicaments administrés par voie orale. "Le jus de pamplemousse va agir en réduisant les mécanismes qui se trouvent au niveau de l’intestin et augmenter la concentration sanguine de ces divers médicaments", explique Pierre Wallemacq, professeur de pharmacologie, au micro de Martin Vachiéry. En d’autres termes, le pamplemousse est susceptible d’augmenter l’effet du médicament et donc d’amplifier son aspect toxique.
85 médicaments visés
La prudence est de mise avec certains traitements à risque comme les médicaments anti-cancéreux, les traitements contre l’hypertension ou la schizophrénie et certains soins liés à la chimiothérapie. Dans les cas les plus graves, le patient pourrait s’exposer à des symptômes préoccupants. "On peut avoir une diminution de la fonction rénale. On peut avoir une diminution de la fonction hépatique. On pourrait avoir des problèmes musculaires, des problèmes cardiaques. Donc, ça peut toucher beaucoup de tissus, beaucoup d’organes". Au total, plus de 85 médicaments sont à éviter avec le pamplemousse. Les personnes âgées restent les plus vulnérables face à ce phénomène. Toutes les contrindications figurent pourtant sur la notice. Dans le doute, conseillez votre pharmacien ou votre médecin.  
(Source : http://www.rtl.be/info/belgique/societe/962602/pamplemousse-et-medicamen...)
Plus d'infos

Sandra
Portrait de Sandra
jus de citron?

Coucou,
 
Le neurologue m'a parlé aussi du jus de citron. Vous aviez déjà entendu cette info vous?
Biz
sandra
 

Philix
Portrait de Philix
agrumes

Après quelques recherches sur internet :

Les oranges de Séville ou leur jus peuvent avoir un effet similaire à celui du jus de pamplemousse. La plupart des autres agrumes, comme les citrons, les limes, les oranges naturellement sucrées et les tangerines sont considérés comme sans danger. Toutefois, le tangelo, un hybride de pamplemousse, peut également interagir avec certains médicaments.

Ceci dit :
Le pH d'un jus de citron ou d'orange est environ de 2,5 à 3,5, celui d'un jus de tomate est de 3,9 à 4,4. Les jus de fruits sont à éviter en cas de prise d'aspirine ou d' AINS car ils risquent de majorer voire de déclencher des brûlures d'estomac ou des reflux acides. Les jus de fruits (orange, pomme), les boissons à base de Cola peuvent modifier la pharmacocinétique de certains médicaments (absorption augmentée du fluor, et absorption diminuée notamment des médicaments basiques comme l'atazanavir, les bêtabloquants, fluoroquinolones, antifongiques triazolés ) ou altérer les principes actifs sensibles à un pH acide. Éviter une consommation abondante avec l'ampicilline (Totapen®) et ses dérivés, l'érythromycine, l'oxacilline (Bristopen®) et ses dérivés. La vitamine C présente dans le jus d'orange par exemple facilite l'absorption du fer. Risque de résorption gastro-intestinale de l'aluminium présent dans les antiacides (attendre 2 à 3 heures). 

Moralité, rien ne vaut de l'eau !

H 59 ans. AVF épisodique depuis 1998 diagnostiquée en 2001. Chronique de 2013 à mai 2017. En rémission depuis
T fond : Topamax 100mg
(T crises : oxygène à 12 à 15 l/minute ou tiers de doses d'Imitrex)

Sandra
Portrait de Sandra
mieux vaut l'eau

Effectivement ....