Pharmacie et remboursement pour l'oxygène

L'administration pour l'obtention du remboursement de l'oxygène est déjà une tâche lourde en soi mais si, de surcroît, certains pharmaciens ne sont pas au courant, voici ce qu'il risque de se produire : pas de remboursement ou "allez voir ailleurs" !!!

Cette mésaventure s'est produite récemment pour l'un de nos membres 

N'hésitez pas à imprimer le document "source" de l'INAMI dont voici un extrait :

Cluster headache

Pour la première demande, l’autorisation du médecin-conseil est subordonnée à un rapport circonstancié joint d’un neurologue, d’un neurochirurgien ou d’un neuropsychiatre

  • avec le diagnostic de “cluster headache” et
  • une justification du démarrage de l’oxygénothérapie en raison de la situation clinique du patient.

Il n’existe pas de formulaire standard pour la demande de remboursement. Si la demande est effectuée par le médecin généraliste, ce dernier doit joindre le rapport du médecin spécialiste.

L’autorisation vaut pour 12 mois; elle est simplement renouvelée par le médecin traitant pour des périodes de 60 mois (autorisation modèle d).

Le patient doit en outre disposer d’une prescription mensuelle comprenant les éléments suivants :

  • l’oxygène gazeux en DCI prescrit selon les besoins, avec des accessoires spécifiques adaptés à un haut débit
  • le dosage (en litre par minute)
  • le cas échéant, l’humidificateur d’oxygène.
Français
Tags: