remboursement imitrex

4 contributions / 0 nouveau(x)
Dernière contribution
nicogo
Portrait de nicogo
remboursement imitrex

Bonjour à toutes et à tous,

Ce message n'est autre que véritable appel à l'aide que j'adresse tout particulièrement aux personnes qui ont recours à l'Imitrex pour le traitement de la douleur en cas de crise d'AVF.

Très brièvement, je suis atteint par la maladie depuis une vingtaine d'année mais n'ai été diagnostiqué comme tel que depuis 5 ans.

Soulagement, certes, mais le traitement prescrit et qui ne soulage cependant,  au mieux, que deux crises sur une période de 24 h, est extrêmement onéreux.

Or, si un remboursement est bel et bien prévu par l'INAMI, les modalités et conditions dans lesquelles il est accordé sont en totales contradictions avec la façon dont se déroule un épisode d'AVF et la réalité d'apparition des crises qui justifient son utilisation.

Ainsi, pour l'un des épisodes, j'ai eu à débourser près de 800 euros, et, de même, pour celle à laquelle je fais face actuellement, je dépasse djà les 400 eur.

Les démarches à effectuer pour obtenir le remboursement se révèle être un véritable parcours du combattant, personne ne sachant précisément de quoi il en retourne, ni la mutualité pas plus que le neurologue qui ne se limite qu'à compléter le formulaire de remboursement tel qu'il est présenté.

Quelqu'un pourrait-il avoir l'obligeance de me faire part de ses expérience en la matière, faire le point de leur situation et, éventuellement, envisager des actions pour mettre un terme à cette situation abracadabrante.

Au plaisir et grand soulagement de vous lire,
Nicogo

Philix
Portrait de Philix
Bonne question

C'est un des objectifs de l'association.

Vois la rubrique "Traitements de crises" et la sous rubrique "Document - Imitrex". Vois aussi comment facilement faire des "demi-doses".

Ne pas oublier l'Oqui fonctionne généralement très bien (si bon masque et bon débit)

Philix

H 59 ans. AVF épisodique depuis 1998 diagnostiquée en 2001. Chronique de 2013 à mai 2017. En rémission depuis
T fond : Topamax 100mg
(T crises : oxygène à 12 à 15 l/minute ou tiers de doses d'Imitrex)

nicogo
Portrait de nicogo
Merci, ô combien, Dr.

Merci, ô combien, Dr. Philippe (Avertissement destiné au public: le "Dr." utilisé ici n'est qu'un clin d'oeil à vocation totalement humoristique) pour le, ô combien, précieux soutien.

Si ce parcours de paracommando pour espérer obtenir un remboursement est, à présent, à peu près balisé sur son ensemble, (quid des conditionnements achetés avant la date figurant sur le formulaire de demande de remborsement et complété par le neurologue le jour de la consultation), il n'en demeure pas moins qu'il reste fastidieux pour les personnes sans grande expérience militaire en terrains hostiles.... Wink

La procédure actuelle, statuée comme telle aujourd'hui, étant celle-là, je ne m'explique pas mieux ce qui la justifie, non plus, ce qui titille la grande sagesse de certaines consciences pour que nos médicaments nous soient moins accessibles qu'une boîte d'Immodium.

Comment les convaincre que, très honnêtement, nous ne sommes pas hypochondriaques?

 

Nicolas

Pierre
Portrait de Pierre
Effectivement

J'éprouve les plus grandes difficultés à me faire remboursés également, et de toutes manières le nombre de conditionnements remboursés est trop peu élevé dans mon cas.

Je pense que les procédures administratives sont concues pour être un véritable frein aux traitements, pour des raisons budgétaires.