Témoignage de Dr X

3 mai 2011

Bonjour,

Je partage avec vous le privilège de souffrir d’AVF.
L’ironie du sort veut que je suis médecin, mais pas neurologue, donc aussi déarmé que n’importe quel patient devant cette maladie.
Mon AVF est apparue en 1999 à l’âge de 38 ans. Classique donc.
Elle a été chronique d’emblée, mais rarement diurne donc sans répercussion sur ma profession.
Depuis plusieurs séances de myothérapie en 2007 elle est devenue épisodique, de 4 à 6 mois par an. Je suis incapable d’affirmer si la myothérapie y a été pour quelque chose.
Cette année les crises sont plus tenaces cependant.
Mon traitement de fond ets l’Isoptine, et l’Imitrex injectable pour les crises.

Avec ma sympathie. 

Français