Les traitements de fond

L'objectif des traitements prophylactiques ou traitements de fond est d'aider à diminuer la fréquence des crises et leur intensité.
Vous trouverez ici une liste, non exhaustive, des traitements de fond généralement utilisés pour le Cluster Headache. Référez-vous au sous-menu "Détail" correspondant pour plus d'information.

Important :

Les traitements de fond mettent du temps avant de devenir (éventuellement) efficaces. Parfois plusieurs semaines !

Ne vous attendez pas à un résultat au bout d'un jour ou deux !

Chaque personne souffrant de Cluster Headache ou Algie Vasculaire de la Face est différente et réagira bien, peu ou pas à un traitement.
Certains traitements vous sont peut-être interdits en fonction de votre état de santé.
Fiez-vous à votre neurologue et à son anamnèse.

Plusieurs traitements seront peut-être essayés avant de trouver le bon. Courage !

Autres points d'attention :

L'effet placebo :
D'une manière générale, pour tous les traitements du monde, 20% à 30% de réussite !

Comme les crises peuvent survenir en épisodes et disparaître à nouveau pendant des mois ou des années, il est toujours difficile de distinguer l'effet bénéfique d'un traitement de la fin d'un épisode.

L'effet nocebo :
Lorsqu'un patient anticipe un effet secondaire d'un médicament, il peut en souffrir même si le "médicament" est en réalité une substance inerte !
Attention à la lecture des effets indésirables 

Le Vérapamil :

C'est le traitement médicamenteux qui est actuellement considéré comme étant un des plus efficace.
Plus d'informations via les sous-menu ou directement via les liens ci-dessous :

L’infiltration du nerf grand occipital ou nerf d'Arnold :

Elle a montré une bonne efficacité aussi bien pour les formes épisodiques que chroniques.
A noter qu'il y a peu d'études disponibles mais il existe une thèse sur ce traitement.
Plus d'informations via les sous-menu ou directement via les liens ci-dessous :

Le Topiramate :

Semble donner de bons résultats malgré le peu d'études disponibles. A noter que les effets secondaires semblent fréquents (sources patients et études)
Plus d'informations via les sous-menu ou directement via les liens ci-dessous :

Le carbonate  de lithium

Le carbonate  de lithium peut être très efficace mais seulement chez 50% des patients.
Plus d'informations via les sous-menu ou directement via les liens ci-dessous :

Le valproate de sodium 


Ce médicament est responsable de malformations congénitales majeures chez les enfants exposés pendant la grossesse.
Voir www.valproate-syndrome.be

Plus d'informations via les sous-menu ou directement via les liens ci-dessous :

    Les dérivés de l'ergotamine

    Ils sont peu utilisés de nos jours car leur rapport bénéfice / risque est peu intéressant. Certains médicament ont même été retirés du marché.

    Les antidépresseurs

    Certains médicaments anti-dépresseurs ont aussi une action antalgique. C'est dans ce cadre qu'ils sont prescrits, généralement en bi-thérapie, c'est à dire en association avec un autre traitement de fond.

    Français